Interview avec la créatrice


Atelier Tanha naît de la créativité débordante d’Armelle Cohen, une designer française installée entre Bangkok et Paris.

Fortement influencée par les 70s, la mode et le monde de l’Art, elle place le bien-être au cœur de sa marque.

Armelle Cohen

 
  • Comment la marque Atelier Tanha est née ? 
A la base je suis galeriste, j’ai toujours baigné dans le monde de l’art, donc dans le monde de l’unique et de l’intemporel. 
Et pour moi quelque part j’ai toujours été convaincue que quand on a une pièce unique, on se fait du bien car on célèbre ainsi sa différence, son individualité…..et de ce fait quelque part on a moins besoin de consommer. 
 
  • Quelle est la spécificité de votre processus créatif ? 
J’adore flâner dans les marchés vintage en Asie mais aussi en France, je suis toujours attirée par la mixité des matières et par les couleurs qui interagissent sur nos émotions. En fait, je suis attirée par l'opulence simplicité !
Pour imaginer une collection je pars toujours d’une œuvre d’art : cette année par exemple pour l’hiver 21/22, je suis partie d’un tableau de Natalia Gontcharova. Le clash des couleurs primaires m’ont inspirée une collection pleine d’énergie positive.
 
  • Quelle est la première pièce créée ? 
C’était pour une amie, je voulais lui offrir un cadeau spécifique qui lui ressemble : un micro sac qui soit ludique et sexy comme elle.
Pour moi, le sac est le cadeau parfait car c’est l’espace le plus secret et intime qu’une femme peut détenir... d’ailleurs il fait toujours peur aux hommes. Et aujourd'hui encore, chaque sac est fait main, sur commande et en édition limitée ! 
 
  • Quelle est votre approche de la matière ? 
Ce qui m’intéresse c’est l’upcycling : j’essaie au maximum de réutiliser des chutes de tissus ou des fins de stock. Ce qui m’intéresse d’une part c’est bien sûr le côté responsable de cette démarche: pourquoi produire de nouvelles matières alors que certaines ne sont pas utilisées ! D’autre part, j’aime les matières qui ont une histoire et j’aime donc cette idée de pont entre le passé et la modernité, cette idée de transmission finalement. 
 
  • Que faites-vous quand vous ne travaillez pas sur Atelier Tanha ?
Je suis passionnée d’astrologie, je lis aussi le tarot à des amies ! Le confinement m’a justement permis de travailler mon ressenti en utilisant une certaine forme de connexion.
Après je suis aussi grande paresseuse... mais au fond rester à rien faire c’est aussi un processus créatif !
 
  • Quel est votre plus beau compliment reçu sur vos créations ? 
Le plus beau compliment ce n’est pas forcément à l’oral mais tout simplement de voir ma fille adolescente qui évolue dans un monde de marques et qui pourtant ne décide de porter que mes sacs. Mais tous les compliments me font plaisir sinon, surtout que j’ai des clientes de tout âge ! 
Venez découvrir notre communauté Tanha 
 
  • Quelle était votre passion petite ? 
Tout simplement je dessinais déjà des vêtements, des silhouettes, des allures … j’imaginais des collections pour mes fashion weeks à la recherche de la tenue idéale et des accessoires les plus justes. Et aujourd’hui, je suis tellement fière et comblée de vivre le rêve de mon enfant intérieur !